Enfants de Merimanjaka

Pour la scolarisation à Madagascar

Présentation de l’association

rencontre

L’association “Enfants de Merimanjaka” est née d’une simple visite touristique à Madagascar en 2005. Riche en émotions, elle a convaincu Corinne Biardeau, fondatrice de l’association, qu’il ne fallait pas rester sans rien faire.

Après quelques tentatives d’engagement associatif plus ou moins réussies, elle en est venue à construire son propre projet à la suite d’une nouvelle visite dans le village de Merimanjaka, guidée en ce lieu par de nouvelles connaissances.

Aider une école ! C’était là un projet à dimension humaine, réaliste, et tourné vers l’avenir.

En effet, les enfants d’aujourd’hui seront ceux qui, demain, travailleront à un devenir meilleur pour leur pays, Madagascar, dont la grande beauté n’a malheureusement d’égale que sa pauvreté économique.

Merimanjaka est un village d’environ trois mille habitants situé à une quinzaine de kilomètres au Sud-Est de la Capitale de Madagascar, Antananarivo. Perché sur une des douze collines sacrées qui ceinturent la grande ville, il fait partie de la commune rurale d’Ambohijanaka, structure équivalente à nos communautés de communes, qui compte environ quinze mille habitants au sein du regroupement de douze villages. Bien qu’étant à proximité immédiate de la Capitale, le cadre général reste fondamentalement rural : ces villages sont entourés de rizières et vivent principalement de l’agriculture, de l’artisanat et du petit commerce.

L’école Saint Jean Baptiste de la Salle accueille aujourd’hui environ 350 enfants, répartis dans six classes allant de la maternelle au CM2. Cette école est située sur le domaine d’une église (d’où le nom de l’école), propriété du Diocèse local. Les seuls éléments fournis par l’Académie scolaire sont les programmes et les tables des classes ; pour le reste, comme on dit souvent là-bas, Dieu y pourvoira !

Par votre participation financière, vous pouvez contribuer très utilement à la conduite de nos projets en faveur de ces enfants et de leurs familles. Cette participation prend trois formes :

  • L’adhésion à l’association vous apporte une information enrichie au travers de nos conférences, manifestations diverses et assemblées générales. L’argent des cotisations est affecté à la conduite de nos projets courants (par exemple achat de fournitures scolaires, visites médicales pour les enfants, fourniture de médicaments, etc . . .), toujours dans une logique de ne pas créer d’assistanat et en ne prélevant aucun frais de fonctionnement. Les seuls dépenses assimilables à des « frais de fonctionnement » sont celles liées aux déclarations obligatoires de l’association en Préfecture, à l’assurance responsabilité civile de l’association et l’inscription éventuelle à des manifestations payantes. Tous les autres frais « annexes », tels que transport, logistique, etc, sont couverts par les membres actifs.
  • Le parrainage aide au maintien à la scolarité en prenant en charge 50% des frais d’écolage demandés pour admettre un enfant à l’école. Cette prise en charge aide également les parents : en effet, les frais d’écolage représentent un peu moins de 40 Euros annuels, somme qui correspond peu ou prou au salaire minimum Malgache, et représente de ce fait une charge considérable pour certaines familles et très peu motivante pour la scolarisation de leurs enfants. Parrainer un enfant est par nature une action qui s’étend sur plusieurs années ; aussi nous attirons l’attention des nouveaux parrains sur cet engagement dans le temps.

L’argent collecté au titre des parrainages va directement à l’école, sans prélèvement de frais d’aucune sorte. La comptabilité de ces fonds est strictement séparée de celle de l’association. Il ne transite pas par les familles concernées, ces dernières s’engageant à payer le solde à leur charge.

L’attribution des parrainages est faite annuellement par un comité d’attribution, constitué de la Directrice de l’école, d’un responsable du Comité des parents d’élèves, du Président du Fokontany (l’équivalent de nos communes) de Merimanjaka, d’un responsable du comité paroissial en charge de l’école, d’un représentant du Temple protestant voisin, et de représentants de l’association.

L’association parraine uniquement des enfants relevant ou ayant relevé de l’école Saint jean Baptiste de la Salle. Les enfants parrainés qui quittent l’école continuent d’être parrainés uniquement s’ils continuent leurs études en cycle secondaire ; pour cela, des conventions spécifiques ont été établies avec les Trésoriers des établissements concernés. S’il reste des liquidités sur le « compte de l’enfant », celles-ci sont converties en fournitures scolaires.

  • Le don finance toutes les autres actions de l’association, notamment les divers projets temporaires ou permanents ayant vocation à soutenir l’école. Pour mémoire, on citera parmi ces projets diverses extensions réalisées : classes supplémentaires, bloc sanitaire, château d’eau. Le don, à l’instar de l’adhésion, contribue aussi à des projets touchant plus directement les enfants, comme par exemple la fourniture de blouses et d’affaires scolaires diverses. Enfin, nous avons ouvert un canal de communication avec une école en France : la classe de CM1b de l’école Charles Péguy, à Paris. Ce projet vise à faire connaître aux petits Français la vie des enfants Malgaches, et sensibilise petits et grands à la nécessité de réfléchir à la place de l’homme dans la société, en évaluant les différences qui existent entre un société dite « moderne » et une société dite « en voie de développement ».
  • Enfin, vous avez la possibilité de faire en sorte que tous les enfants de l’école aient droit à au moins un bon repas par jour. Un simple virement de 5 Euros (CINQ EUROS !) mensuel y contribuera grandement, et nous vous en remercions par avance.

Pour faire connaître l’association auprès du grand public en France, nous organisons des conférences et des expositions-vente, dans les limites permises par la Loi Française. Cela nous permet d’approcher un public large pour le motiver à soutenir nos actions. Le produit des ventes est affecté à nos diverses actions comme le don et la cotisation, et il permet aussi d’aider l’école d’une autre manière, un peu plus large, en contribuant à soutenir le commerce et l’artisanat local.

L’association « Enfants de Merimanjaka » existe depuis 2006, et son fonctionnement est désormais solidement établi et connu d’un public toujours plus large.

Enfin, l’association assure désormais une présence quasi-permanente sur place par le biais de deux de nos membres actifs qui résident à Merimanjaka au moins six mois par an. Cette présence est importante pour l’association car elle nous permet d’accompagner l’école  et de piloter nos projets d’une manière bien plus efficace et économique. Elle est aussi importante pour l’école, car elle nous permet de contribuer plus facilement à la résolution des « micro-problèmes » du quotidien. Elle est enfin importante pour les autorités locales, avec lesquelles nous entretenons un dialogue permanent pour que nos actions restent cohérentes avec ce qui se pratique sur place en temps ordinaire et pour qu’elles ne soient pas perçues comme invasives ou polluantes.

En nous rejoignant, vous faites une belle action ; vous avez aussi la possibilité de faire connaissance avec un pays magnifique, peuplé de gens aimables, toujours souriants et profondément solidaires malgré les nombreuses difficultés de leur vie quotidienne.

Et le sourire de leurs enfants n’a pas de prix !